CAMBODGE

Retour à la page précédente

Tous les gens rencontrés avant notre arrivée au Cambodge nous l'avait relaté de façon assez négative. Que neni !

Un pays qui vaut beaucoup mieux que son classement vers la queue des PIB mondiaux.

Un pays et des populations qui ont souffert des atrocités des Khmers Rouges. Atrocités est un mot faible. Un pays et des femmes et hommes qui relèvent la tête. C'est dur, pas toujours visible encore, tant la reconstruction de tout (des biens et des coeurs) est un chantier immense.

Mais que tous ces Cambodgiens sont attachants.

Certes on ne peut passer sous silence la visite d'Angkor. Mais on a envie de dire que là n'est pas l'important, même si ce lieu lui aussi mythique vaut le détour.

La stupidité d'un douanier ne nous aura permis d'y goûter que pendant 8 jours. Mais on y reviendra.

 

Les feuilles de route

et toujours le récit détaillé en allant à :

Récit détaillé

 

Nos pérégrinations

Une entrée au Cambodge laborieuse et pas rieuse

... sauf pour un petit peut-être futur douanier comme Papa qui sourit à l'image de toutes les femmes et les hommes de ce pays.

 

 

Phnom Penh, la capitale ...

... grande ville super active. Pollution, circulation en veux tu en voilà.

Le Palais Royal, le musée du génocide de Tuol Sleng.

Ici aussi et encore on crie : plus jamais ça, mais malheureusement les mêmes atrocités se reproduisent partout dans le monde, tous les jours, encore de nos jours.

A noter le travail extraordinaire de l'association Pour un Sourire d'Enfant (http://pse.asso.fr/index.php) auprès des enfants défavorisés et victimes indirectes des barbaries passées.

 

 

 

 

 

 

 

La campagne et la vie sur le fleuve ...

... comme au Laos, et même avec un cran de plus en "rudimentarité"

 

 

Angkor (à côté de Siam Reap)

... Un nouveau mythe que nous avons visité.

La ville de Siam Reap est très touristique et malgré (ou grâce à) cela très agréable, surtout en soirée

 

 

 

 

 

 

 

 

Transports en tous genres ...

... ici comme dans tous les pays d'Asie

Bonne chance Cambodge et courage...

... que le soleil ne cesse de briller et de revenir après s'être couché.

Plus de photos sur ce pays en cliquant sur cet appareil =====>

Quelques données pratiques

Date de notre passage

du 01/02/08 au 06/02/08

Nombre total de Km parcourus dans ce pays

2604 km

Quelques prix

Les prix sont "doux", comme au Laos, mais ici la pression sur le touriste pour lui "récupérer" des dollars est plus importante.

Le change, au moment de notre visite ; pour 1 euro on obtient environ 4000 riels. Mais on s'en f.. car ici le dollar US est roi, et on paie tout en dollars. Exemple : les pompes à essence et gas-oil affichent le prix à payer en dollars.

Le gasoil : 0,70 le litre environ,

Décalage horaire avec la France : +6h

Restaurant : un plat complet pour moins de 2 à 3 en général.

Campings : il n'y en a pas.

Guesthouse de l'ordre de 5 à 20 US dollars. Mais on peut stationner dans certaines, avoir accès à douche-toilettes pour 2 $ environ/nuit.

Nombre de nuits en camping

0 nuit.

Éléments divers

Carnet de passage en douane non demandé. Procédure d'importation temporaire du véhicule assez compliquée dans notre cas (pas de chance) mais d'autres voyageurs n'ont pas eu de difficultés à d'autres frontières. Nous avons du faire appel à l'Ambassade de France (exceptionnellement sympa) pour rentrer notre véhicule pour 7 jours seulement !

Aucune visite du véhicule à la douane.

Pour le visa, nous avions obtenu 30 jours à notre arrivée pour 21 $US par personne. La pratique du 1$ de plus pour le coup de tampon est quasi institutionnelle, ici comme au Laos !

On ne trouve pas de tout ici comme chez soi. Mais l'essentiel dans les petites boutiques-épiceries. Pas vraiment de supermarchés. Il vaut mieux faire ses courses avant d'arriver pour les produits auquels on tient vraiment.

Par contre du pain Français (héritage de la colonisation) correct.

Ici on parle assez peu l'Anglais ce qui rend les échanges assez difficiles tant pour les formalités que les rencontres, la recherche de sa route, .... Sur ce dernier point, la signalisation est plutôt pauvre et souvent ... en "spaghettis" seulement.

Ici volant à gauche et conduite à droite comme chez nous !

GPL : on ne sait pas comment on peut remplir ses bouteilles. Mais on doute ....

Les prises électriques sont au format comme en Thaïlande. Donc nos prises Françaises rentrent dans les trous !

Les routes sont du niveau d'une départementale Française, parfois bonne, parfois en moins bon état. A noter la piste particulièrement mauvaise (environ 120 km, seule possibilité pour joindre les deux points) pour aller de Siam Reap à la Frontière Thaïlande de Poi Pet.

Les moustiques et la dengue qu'ils apportent sont bien présents ici. Repelent efficace, vêtements bien couvrants, moustiquaire de lit éventuellement, ... tout est bon pour se protéger.

Internet sans trop de problème dans les villes. De 1 à 3 $ l'heure dans les cybercafés .... et du WIFI très rare

GSM : ça marche !

 

Retour à la page précédente

Accueil | Qui sommes nous ? | Notre projet | Notre équipement | Les préparatifs | Carnet de route | Le Grenier aux Infos | Nous contacter

André CHAZEL
Cliquez ici pour nous envoyer un E-mail