Récit détaillé Espagne

Retour à la page précédente

30/03/2004

Départ de Gruissan

Départ de Gruissan sous une pluie dense. Nous avons transité par Narbonne pour faire un peu de shopping chez ... Narbonne Accessoires. Passage aussi par la GMF pour régler définitivement l'assurance de notre Camping-Car.
Route vers l'Espagne en passant par Perpignan, Le Boulou, Le Perthus, puis en Espagne par Gérone, San Feliu de Guixols, Tossa de Mar, Lloret del Mar et Blanes.
Très belle route entre Tossa et San Feliu. 22 kms de virages mais on les oublie vite avec les points de vue à chacun d'entre eux.
Très bonne nuit très calme au camping ENMAR à Pineda de Mar. Seulement 5 ou 6 équipages dans ce camping. Service minimum aussi !  Mais pour 12 que demander de plus ?

Etape à Pineda de Mar.

31/03/2004

Départ de Pineda de Mar

Route mixte nationale et autoroute pour éviter la traversée des grandes villes (Barcelone, Tarragone).
Pique nique sur une aire d'Autoroute. Au total, route sympa car nous avons pu admirer les plantations d'oliviers, d'orangers, de citronniers, ....
Après installation au campind EDEN de Peniscola, première sortie du scooter pour visiter la citadelle, la criée à Benicarlo à quelques km de là, et le premier ravitaillement à l'Intermarché local.
Bonne nuit calme et fraîche (8°). Beaucoup d'Allemands basés pour l'hiver. Installations superbes et hyper propres.

Etape à Peniscola

01/04/2004

Départ de Peniscola

Route de Peniscola au barrage en passant par Castellon de la Plana, Tarragona, Valencia, Albacete et Alcaraz par les routes nationales qui sont excellentes. Contournements de Castellon, Tarragona et Valencia par autoroute gratuite.
A partir de Valencia, les plantations d'orangers laissent la place aux vignes et aux pins dans des paysages très beaux et vallonnés. Ensuite ce sont les oliviers qui couvrent des versants entiers de collines.
Patricia a conduit pendant une cinquantaine de Km (histoire de parfaire la prise en main de Prosper).
Nous avons vu "nos" premiers toros en arrivant aux portes de l'Andalousie.Temps médiocre à l'arrivée au barrage, ce qui ne nous empêche pas de faire une ballade à pied sur la petite route qui longe le lac, où un beau vautour nous a salué par son envol.
Sur les conseils d'Anna, une française qui vit sa retraite là bas, nous nous installons pour la nuit derrière le Club nautique. Superbe vue sur le lac et calme assuré. Le lendemain matin, temps maussade au réveil, ce qui ne nous empêche pas de jouir encore de ce cadre superbe.
Petite annecdote : la veille au retour de la ballade, impossible de désactiver les 2 alarmes de Prosper. Nos oreilles n'en pouvaient plus ! après
maints essais et manips tout est rentré dans l'ordre.

Etape à l'Embalse (Barrage) del Guadalmena.

02/04/2004

Départ du barrage del Guadalmena

Départ du barrage en direction de Cogollos de Guadix en passant par Ubeda, Guadix et Jerez del Marquesado. Route très agréable et neuve avec des vues extraordinaires sur des champs d'oliviers à perte de vue. Impressionnant !
Sur la fin, en approchant de Guadix, le paysage change, les collines laissent la place aux montagnes ; la Sierra Névada, chargée de neige, nous offre des vues magnifiques.
Au passage, visite de la jolie petite ville d'Ubeda et de son marché, sous la pluie. Un "café con leche" bien chaud dans le bar bondé du marché nous a bien réchauffés.
Direction Cogollos de Guadix où nous avions prévu de faire étape au camping de Jean et Julia (indiqué sur le site de JP Rossi). Arrivés là bas, déception le camping est toujours en chantier (2 ans après) et pas du tout opérationnel, aucun être vivant sur place. Confirmation de tout cela lorsque nous leur avons téléphoné. Nous décidons donc de faire étape dans la forêt en prenant une route de terre (direction "Refugio") sur la droite à la sortie de Jerez del Marquesado. La route de terre, bien pratiquable, grimpe dans la forêt et aboutit à un large espace plat qui surplombe la vallée et les villages
de Cogollos et Jerez, ainsi qu'un petit lac. Dans la journée, le temps s'était bien amélioré et nous avons bénéficié d'un beau coucher de soleil sur la
Sierra Névada. Le lever du jour est également sublime. Nuit moyenne car interrompue à 3h du matin par une voiture venue stationner un moment à côté
de Prosper. Peut-être la Guardia Civil ?
A noter : la région de Guadix abrite des maisons troglodytes toujours habitées ce qui donne des paysages assez surprenants : collines
en terre avec, de ci de là, des portes et des fenêtres.

Etape dans la Forêt au-dessus de Cogollos de Guadix

03/04/2004

Départ de Cogollos de Guadix

Route agréable jusqu'à Grenade par la nationale dans un paysage montagnard... Sierra Névada oblige !
Installation au camping Granada au nord de Grenade à 5 Km du centre ville. Très ensoleillé, très calme et très propre et aux premières loges face à la Sierra Névada enneigée. Nous le recommandons. Peu de clients en ce moment ce qui rend le séjour encore plus agréable.
Nous avons retrouvé le grand soleil et surtout la chaleur (28° le jour et 10° environ la nuit durant notre séjour).
Ces 3 jours nous ont permis de visiter quasiment tous les quartiers de Grenade grâce à nos petites jambes et au scooter ! notre préférence va au quartier de l'Albaicin avec ses ruelles très étroites et pentues qui grimpent sur le flanc d'une colline. Tout est blanchi à la chaux et les petites maisons et terrasses rappellent la place que tient l'architecture mauresque en Andalousie. Nous sommes tombés sous le charme.
Bien sûr, nous avons aussi assisté aux processions qui se déroulent durant la semaine de Pâques dans toute l'Espagne. Spectacle toujours aussi
prenant.

Etape à Grenade

06/04/2004

Départ de Grenade

Route de Grenade à Séville par autovia. Installation au Camping Villsom à Dos Hermanas (à 9 Km à l'est de Séville par RN4).
Après midi à Séville à suivre les processions. Trajet en scooter -très utile le scoot, il permet de se poser à l'extérieur des grandes villes tout en circulant facilement- de plus, pendant la semaine sainte, la circulation dans les grandes villes n'est pas aisée : beaucoup d'avenues sont fermées à la circulation... sauf pour les scooters ! génial, nous pouvions passer partout !
Beaucoup de monde pour suivre de magnifiques processions. Des milliers de chaises sont installées sur des points de passages "stratégiques" et sont réservées aux personnes qui ont un abonnement.
Au-delà des festivités de la semaine sainte, Séville est une ville magnifique, où il est très agréable de déambuler dans les différents quartiers : beaux bâtiments et églises, petites places, très belles arènes et en permanence, flotte dans l'air le parfum de la fleur d'oranger. Il faut dire que depuis notre arrivée en Andalousie, tous les orangers sont en fleur et embaument l'air.
Le grand soleil est toujours là et la température atteint 35° en ville.
Un tour en scooter au site de l'expo universelle ... quasiment à l'abandon ! et le stade olympique... dont on ne voit rien de l'extérieur
Le lendemain, nous continuons notre visite de la ville et admirons les processions. En soirée, après un apéritif et des tapas, nous assistons à un excellent spectacle de flamenco à Los Gallos... c'est magique.

Etape à Séville

08/04/2004


Départ de Séville

Départ de Séville en direction du bord de mer vers le parc de Donana. Le temps s'est dégradé et c'est sous la pluie que nous arrivons au camping Rocio Playa à Matalascanas. Choix de ce camping pour sa vue sur la mer et son immense plage. Seul avantage car tout le reste est sinistre et les installations ne justifient pas le prix payé. Pluie toute la soirée et la nuit. Le matin, beau temps voilé, nous décidons de changer de camping.

Etape à Matalascanas

09/04/2004


Départ de Matalascanas

Pour le camping El Rocio, à seulement quelques Km mais très beau, très propre et moins cher. Par contre, pas la mer mais le Parc de Donana et ses pinèdes à proximité. Nous partons visiter tout cela en scooter, petites routes dans le parc très agréables. Le village de El Rocio est tout petit mais pittoresque. Il y a presque autant d'églises que de maisons et toutes les rues sans exception sont en sable, ça fait un peu village du farwest d'autant plus que de nombreuses personnes se déplacent à cheval... andalou évidemment ! Le soir, nous assistons à LA petite procession du village.
Très bonne nuit calme dans ce superbe camping et le lendemain, en route pour le Portugal !

Etape à El Rocio puis nous quittons l'Espagne pour le Portugal

La suite sur le Récit Portugal

21/04/2004


Retour en Espagne après avoir passé une dizaine de jours au Portugal
Départ le matin du lac de Sanabria après y avoir passé la nuit.
Début de route par autovia (toujours gratuite et très belle) jusqu'à Benavente, au travers des grandes plaines de culture. Nous sommes intrigués par de nombreux "pigeonniers" en terre (nous en déduisons qu'il s'agit d'abris pour oiseaux car il n'y a ni porte ni fenêtre, simplement de petites ouvertures qui semblent là pour les oiseaux). Arrêt pour déjeuner à Palencia puis direction Santender en passant par Aguilar de Campoo et Reinosa.
Nous décidons de faire un bout de la petite route côtière de Santillana del Mar jusqu'à San Vicente de la Barquera : paysages très verts et vallonnés qui se terminent en falaises sur le bord de mer très escarpé. Le Pays Basque est très beau. Nous décidons de faire étape à Suances, petit village en bordure de l'estuaire et passons la nuit à côté de la jetée après un bon repas au resto et une bière au pub. Le matin, réveil à 7h30... le chantier de réfection de la jetée a repris !

Etape à Suances

22/04/2004


Départ de Suances - visite de Bilbao et retour en France

Route de Suances à Bilbao par la route du bord de mer. Paysages très agréables, valonnés et très verts. A Bilbao, nous garons Prosper sur le parking du Musée Guggenheim qui se trouve tout près du Centre ville. Nous partons à la découverte du centre et de la vieille ville ; ballade sympathique dans des ruelles très commerçantes. Au passage, une petite halte au cybercafé pour consulter nos mails. Retour au Musée par la promenade qui longe les quais puis visite du musée Guggenheim qui est remarquable, plus par son architecture que par son contenu. De retour à Prosper, surprise : il a été forcé mais les alarmes ont bien travaillé et ont dû effrayer les voleurs... rien ne manque à l'intérieur.

Nous reprenons notre route vers St Jean de Luz avec une petite halte à Irun pour faire les dernières courses avant de quitter l'Espagne.
Nuit au camping Inter plage à St Jean de Luz avec superbe vue directe sur les gros rouleaux de l'océan. Très beau camping avec sanitaires chauffés !

Etape à St Jean de Luz (France)

 

La suite sur le Récit France

Retour à la page précédente

Accueil | Qui sommes nous ? | Notre projet | Notre équipement | Les préparatifs | Carnet de route | Le Grenier aux Infos | Nous contacter

Copyright © André CHAZEL 2004-2009
Cliquez ici pour nous envoyer un E-mail